DnDquest

Entre deux pages de notre vie quotidienne, venez écrire celle de personnages que vous incarnerez dans l'univers de Faerun, guidé par l'imaginaire d'un maître de jeu.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pendant ce temps, dans un autre coin du bal (HorsQuest3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kadenza Barok

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 27/02/2017

MessageSujet: Pendant ce temps, dans un autre coin du bal (HorsQuest3)   Mer 19 Avr - 14:48

Au moment où 6 braves aventuriés ont réussi à sauver la vie d'un illustre personnage de marque lors d'un combat "magistrale", pendant lequel AUNCUN PERSONNAGE N'A VOLLONTAIREMENT ESSAYÉ DE TUER UNE VIEILLE, un homme attendait une commande de poulet frit au comptoir d'un vieux kiosque crasseux à proximité duquel de vieux barils d'huile à friture reposaient près de la porte. Ceux-ci, n'étaient pas étanche et coulaient en une flaque qui se propageait en ruisselant dans les craques de la pierre qui constituait le sol de la place publique le long du bord oriental de la Wide, quartier marchand de Baldur's Gate. Cette marré graisseuse s'étendait jusqu'à une petite plate-forme, presque jusqu'à une petite troupe où une barde jouait un air drôle, des flammèches de couleur sortant de sa flute.

L'huile avait fait une petite tache sur le bas des vêtements de l'homme; une grande robe de mage écarlate parsemé de broderies émeraude.


**Attention, Role-Play très exagéré**


L'homme, qui s'ennuyait à mourir d'attendre le poulet de son employeur, voulu se distraire en faisant conversation au cuisinier. Et c'est le torse bombé, les poings sur les hanches qu'il lui adressa la parole.


- " HAHAAAaaaaaa!!! Mon brave Clotaire! Ça sent bon tout ça! Soyez assurer qu'un tel fumet arrive à faire saliver les palets les plus fins, tel que le mien! Moi; Siegfried Archibald DeGrand-Bois, Magicien Humain de Niveau 10 avec +6 de modificateur d'intelligence ET de sagesse! Dites-moi mon brave, votre volaile sera-t-elle bientôt à point? Nous avons un seigneur Lowlock qui se tarde de gouter votre délectable cuisine."


- " La farme..." lui dit le dénommé Clotaire, "... j'ariv pâs àm concentré su mon poulat! S'tu veux pâs qui soye toute nouére, laisse moé travaillé en pa! Tâ yink à r'gordé les dépliants sul contouére."


- " heu... oui... très bien." rétorqua le mage. Résolu à laisser le cuistot faire sa besogne, il prit donc siège sur un des tabourets chambranlant devant le vieux comptoir de bois défraîchi, encore humide de la bruine matinale, et se mit à feuilleter les annonces de tavernes et de massage exotique qui s'y trouvait. (Il n’y avait rien de tel que de passer du temps avec une belle Orc niveau 25 avec 17 de force et -4 de charisme).Absorbé par sa lecture de fortune, il était absolument et totalement ignorant de la lutte qui se déroulait sur la scène, de la foules qui tentaient de se sauver et du mouvement de panique qui régnait derrière son dos. Pire encore, il ignorait totalement ce qui se passait sur le bord de la mer, juste de l'autre côté du mur, à l'extérieur de Baldur's Gate...



**Meanwhile**




Un vieux pêcheur revenait d'une excursion en bateau. Étant donné le festival du printemps, tous les grands pécheurs était parti vendre leurs prises du jours dans la grande-ville, si bien que plus aucun poisson n'était disponible au petit marché de campagne, au grand désarroi de sa femme. Elle avait une rage folle de poisson, et comme le dit le dicton: "ce-que-femme-veux, Dieu-le-veux", notre homme partie à la pêche. Celle-ci ne fut pas fructueuse et il ne réussit à attraper qu'un poisson affreusement laid: un Poisson Chauve-Souris Rouge à Lèvre (Ogcocephalus darwini... look it up). Révolté à la vue d'une créature si peu appétticente, la femme jeta le poisson par la fenêtre. Un chat de gouttière qui passait par là fût moins dédaigneux que la femme. Il prit le poisson entre ses dents et alla se réfugier au pied du mur de la ville. Là, il pourrait manger en paix... du moins c'est ce qu'il croyait.


Sorti de nulle part, un aigle plongea et chaparda le poisson hideux des griffes du chat. Tenant son butin fermement dans ses serres, il vola par-dessus le mur de la ville et alla se percher sur un poteau qui tenait une banderole aux beaux milieux de la place public du marché Wide. Il mangeait tranquillement se qui restait du poisson quand, tout à coup, un éclair violet désintégra la banderole, ce qui fit décollé l'aigle. Prit de panique il en oublia son poisson et il l'échappât du haut du mât et il vint s'aplatir dans le visage d'un marchant qui, surprit par l'éclaire lui aussi, avait levé les yeux vers le haut pour voir ce qui en retournait.


Le marchant, aveuglé par le poisson à moitié mangé, gluant et ensanglanté, échappa l'énorme roue de fromage qu'il transportait. La roue tomba sur le sol en légère pente, prit de la vitesse et percuta un poteau près de la scène au moment où une naine tombait elle-même par terre. La secousse fût asser brusque pour décrocher une lanterne, encore un peu fumante du soir passé. Se fracassant par terre, le maigre feu qui habitait la lanterne fit s'enflammer une trainé d'huile dénaturé par une chaleur prolongé et une quantité phénoménale de panure et de poulet.


Le feu fit son chemin au milieu de la place publique jusqu'à atteindre la source de l'écoulement près d'un un petit kiosque où Siegfried était paisiblement assis et plongé dans la lecture. Au moment où il dit, penseur:
"Tien tien, 10% de rabais sur les services d'une fille de joie! Je me demande quelle sorte de joie ces dames peuvent bien procurer. Peut-être vous chantent-elles une chanson?", les flammes s’engouffre dans le baril qui se met à bruler ardemment, mais quand même de manière contrôlé, tel une lampe à l'huile géante. Siegfried, finissant ses pensées, se rendit finalement compte de ce qui se passait a côté de lui.

- " J'imagine qu'une chanson joyeuse ne pourrait pas me faire de tord... MAIS PAREBLEUX! AU FEU!"


Se levant brusquement de son tabouret, il reculât de plusieurs pas, interdit à la vue de cet événement soudain! Toujours face au brasier, il se retrouva rapidement parmis la foule et il ne put voir la vieille dame voilé qui reculait elle aussi en criant:" C'est le Duc Abdel Adrian! Vite! Il faut sauver le Duc Abdel Adrian!!"


Leur dos entrèrent en contact, mais le mage étant plus solide sur ses jambes que la vieille, celle-ci tomba par devant. Sa tête heurta une toute petite roche qui perfora sa boite crânienne, si bien qu'une flaque de sang commençait doucement à prendre de l'expansion, de plus en plus grosse, suivant le rythme lent et constant du crépitement apaisant de l’incendit de friture.


Un garde du poing enflammé, qui tentait de contrôler la foule, assista au spectacle et vint saisir le mage par les bras, le retenant avec une poigne féroce.



- " Vous avez tué cette vieille! Au nom du royaume, je vous arrête. Je vous amènes au cachot en attendant votre jugement!"

- " Mais... Je... n'ai rien fait... Quoi? Tout ce que je voulais c'est du poulet!"

-" Taisez-vous, criminel. Vous ne ferai qu'aggraver votre cas."

- " Je... Mais..." Siegfried lâcha un soupir triste, baissa légèrement la tête, fixant ses pieds et se laissa guidé par le garde.


... et il marchât vers le bâtiment de la garde, soumis, les yeux plein d'eau et misérable dans le plus profond des silences...




                                                      **CONTENU BONUS!**                                                                      
                                                                par Sébastien


…Lui silencieux mais la cellule qu'il dû partager, elle, ne l’était pas. Elle était occupé par La’EState Bueno IENné, joueuse de Pipo elf blanche des montagnes de Niveau 10 avec +20 de modificateur de talent en performance.

- "Qu’avez-vous fait pauvre âme en peine?" dit-elle au mage.

Celui-ci, toujours la tête basse, garda son mutisme.

- "Qu’importe la situation dans laquel vous avez été prit," dit l'elfe a la peau pâle," moi j’aurais agi. J’aurais chanté à qui ne peut se boucher les oreilles une composition si original qu’ils ne l’auraient jamais cru possible. Pas question de rester neutre ou d’attendre Hé ho! Désolé je parle beaucoup et pense peu. Comment trouvez-vous la solidité de cette porte? Avez-vous un nom?"

Le mage, assi en petit bonhomme, les bras entourant ses jambes replié sur son torse non-bombé et la tête entre les bras, émit un souplir incroyablement profond et répondi d'une voix monotone sans même lever la tête:

- " *soupiiiiiiire* Je suis Siegfried Archibald DeGrand-Bois, Magicien Humain de Niveau 10 avec +6 de modificateur d'intelligence ET de sagesse...

- "Tant mieux pour vous! Vous savez, je suis Chaotique Neutre et je ne veux pas prendre parti en discutant à quiconque. La chanson est ma grotte. Je m'y engouffre comme une louttre mangeant du pâté. Diantre que c'est poétique!"

L'elfe détournes la tête et ignores ce Sir Aparement Désespéré.

- "La la   la   la oui oui! Comme ca! Tralila lalaire... Boom boom fais le son de mes outils lorsque j'ouvre ma cellule."


... et lorsque Siegfried leva la tête, puisse qu'il n'entendait plus rien, il trouva la cellule vide et la porte grande ouverte...



#fucklavieille
Revenir en haut Aller en bas
 
Pendant ce temps, dans un autre coin du bal (HorsQuest3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'affectation dans un autre Corps
» (Magyar) + Nous aurions pu être amis...dans une autre vie.
» Pendant ce temps dans le reste du pays...
» CANICHES d'élevage Tous âges URGENT à placer - VAR
» Passer du temps, dans pour autant se connaître. [Warren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DnDquest :: Hors Quest :: Shitpost-
Sauter vers: